La cuisine indémodable

La-cuisine-marocaine

Comme tout le monde le sait, la cuisine marocaine a souvent monté sur le podium des meilleurs arts culinaires, en 2014 elle a été classée comme seconde meilleure gastronomie du monde.

La grande variété de la cuisine marocaine n’est pas due au hasard, c’est le fruit d’un mariage de différentes cultures qui abondent dans ce beau pays méditerranéen, notamment, la culture Berbère, Arabe et andalouse.

Voici donc quelques plats :

Le Tajine

Depuis toujours le Tajine a été Le plat numéro un de tous les foyers marocains, lui seul compte de multiples variantes puisqu’on peut le préparer avec de la viande, de la volaille, du poisson … soit entièrement en légumes, des épices et éventuellement des fruits secs.

Le couscous

Un MUST de chaque vendredi pour toutes les familles marocaines authentiques, généralement composé de sept légumes avec du poulet ou de la viande et même avec du poisson comme au nord du pays, en fait, chaque région du royaume voir chaque femme prépare le couscous à sa manière, puisque certaines familles le préparent avec des oignons caramélisées, des pois chiches et des raisins secs « Tfaya » ce qui lui donne un goût sucré-salé typiquement marocain.

La Bastila

L’indispensable des fêtes et cérémonies marocaines, un plat de la catégorie sucré-salé, souvent préparé avec des amandes, cannelles, fleur d’oranger, un peu de sucre en poudre et de la volaille, généralement des pigeons parfois même du poisson, le tout enveloppé par des feuilles de briks « Werka ». Les savoureux du sucré-salé régalez-vous.

La chbakia

La pâtisserie marocaine la plus connue, dénommée la Chbakia, m’kharqa ou encore la Griwech – Elle se prépare généralement durant le mois sacré du Ramadan, c’est une pâte avec farine, eau, œufs, safran, fleur d’oranger, vinaigre, amande, sel… comme tous les plats marocains la méthode de préparation varie d’une région à l’autre et selon les traditions, mais généralement on la fait fritter dans de l’huile végétale, puis on la trempe dans du miel et on rajoute dessus quelques graines de sésames. Une pâtisserie très nutritive et tonifiante, à consommer avec modération puisqu’elle est riche en sucreries et déconseillée aux diabétiques.

L’msamen

Fait partie de la famille des crêpes feuilletées marocaines, la pâte est finement étalée, roulée et repliée, puis cuite sur plaque. Largement consommer pendant le ramadan avec du miel ou de la confiture. On le coupant en plusieurs petites feuilles, l’msamen sert aussi comme composant indispensable de la « Rfissa », cette dernière est un plat marocain traditionnel, souvent préparé pour fêter la naissance d’un nouveau-né.

Laisser une note!
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
Save on your hotel - www.hotelscombined.com Save on your hotel - www.hotelscombined.com
Recommandé pour vous

Trouver mon hôtel idéal à Agadir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*